L’Office fédéral du logement réduit sa voilure et déménage

Lundi, 11 juin 2018

Le Conseil fédéral a décidé de réduire les tâches et les ressources en personnel de l’Office fédéral du logement OFL et de déménager ses bureaux à Berne. Cette mesure s’inscrit dans une série de réformes structurelles visant à améliorer l’efficience de l’administration fédérale et de ménager les ressources financières de la Confédération.

Le Conseil fédéral a annoncé que l’Office fédéral du logement réduira progressivement son personnel de quelque 13 équivalents pleins temps (EPT) pour parvenir à environ 25 EPT. Le bâtiment qu’il occupe à Granges SO deviendra ainsi trop grand; un déménagement est prévu en ville de Berne pour la fin de 2021 au plus tard.

«Coopératives d’habitation Suisse», la fédération des maîtres d’ouvrages d’utilité publique, s’est exprimée contre un démantèlement de l’office fédéral. Pour la fédération, il faut un centre national de compétences pour les questions liées au logement si l’on veut relever les défis de la politique du logement.     

Le peuple suisse devra prochainement se prononcer sur l’initiative nationale «Davantage de logements abordables». Dans son communiqué de presse, le Conseil fédéral souligne qu’il continue à accorder une grande importance à la question du logement. Il le prouve, par exemple, avec sa décision de proposer en réponse à l’initiative «Davantage de logements abordables» un crédit-cadre de 250 millions de francs destiné à augmenter la dotation du fonds de roulement en faveur de la construction de logements d’utilité publique. Il a en revanche rejeté l’initiative.

L’OFL est responsable de la mise en œuvre des mesures de promotion du logement, des questions liées au droit du bail, de la recherche et de la coordination politique entre les différents niveaux de l’État dans le domaine du logement.