L’ISOS remanié et plus accessible

Jeudi, 11 janvier 2018

L’Office fédéral de la culture OFC a adapté la méthode d’inventaire et de présentation de l’ISOS. L’objectif était d’améliorer la clarté du système, de rendre l’ISOS plus accessible et d’en faciliter la mise en œuvre. Les nouveautés sont fixées depuis décembre 2017 dans une directive du Département fédéral de l’intérieur (DFI). Celle-ci est disponible sur Internet.

L’Office fédéral de la culture s’est attelé à la seconde révision de l’Inventaire fédéral des sites construits d’importance nationale à protéger en Suisse ISOS. À l’avenir, les sites inventoriés seront publiés sous forme de géodonnées et de documents PDF sur le géoportail de la Confédération (http://mag.geo.admin.ch). L’OFC a saisi cette occasion pour adapter la méthode d’inventaire et de présentation de l’ISOS en collaboration avec les offices concernés (offices fédéraux, commissions fédérales, organisations cantonales et spécialisées).

Le 1er décembre 2017, le conseiller fédéral Alain Berset, chef du DFI, a entériné la méthode ISOS modifiée par les «Directives concernant l'Inventaire fédéral des sites construits d'importance nationale à protéger en Suisse ISOS». Ce document est disponible sur le site de l’OFC en français, en allemand et en italien. Une clé de concordance entre la méthode originelle des années 1970 et la méthode adaptée est également proposée sur le site.

La méthode et la présentation de l’ISOS ont par le passé fait l’objet de critiques.  

Il faudra encore attendre un certain temps jusqu’à ce que l’ISOS soit entièrement remanié et présenté dans sa nouvelle formule. En principe, la mise à jour se fera canton par canton selon l'ordre chronologique des publications des relevés de l'ISOS; les cantons ayant les plus anciennes bases ISOS seront les premiers à être révisés. Les documents valables sont disponibles sur www.isos.ch.

Grâce à une méthode d’inventaire uniforme pour toute la Suisse, l’ISOS livre des relevés comparables entre eux. Les localités présentant des sites construits d’importance nationale sont énumérées dans une ordonnance (OISOS; RS 451.12); leur liste est disponible sur Internet. L’inventaire comprend des agglomérations à protéger, habitées en permanence.

L’inventaire des sites construits existe depuis les années 1970. Les sites inscrits ont fait l’objet d’une évaluation comparative par des spécialistes de la Confédération et des cantons au niveau cantonal et régional. L’ISOS examine un site dans sa globalité, en fonction des relations que les bâtiments entretiennent entre eux, de la qualité de l’espace entre les bâtiments et de la relation entre l’espace construit et l’environnement proche ou lointain. L'ISOS comprend aujourd'hui plus de 1270 sites d'importance nationale.

Dans le courant du printemps 2018, VLP-ASPAN publiera un guide en allemand, intitulé «Ortsbildschutz und Verdichtung» (protection des sites construits et densification), consacré à la mise en œuvre pratique de l’ISOS. Il paraîtra avec le soutien des cantons des Grisons, de St-Gall, de Schwyz et Soleure.