Actualité

17.04.2018

L’Office fédéral du développement territorial ARE a publié le rapport «Densité et comportement de mobilité». Ce dernier aide à comprendre combien de kilomètres parcourent les citoyennes et les citoyens suisses en fonction de la densité de leur lieu de domicile et quel est le moyen de transport qu’ils choisissent. Le rapport a montré que la densité de population et d’emploi autour du domicile est déterminante: les citadins et les habitants des agglomérations parcourent moins de kilomètres par jour que les personnes habitant à la campagne.

28.03.2018

En matière de développement de l’urbanisation, on s’est longtemps contenté de planifier des surfaces. Mais avec la nécessité de développer vers l’intérieur, ce n’est plus suffisant car le succès de la démarche dépend de son acceptation par les usagers de l’espace en question. Le projet «Smart Use» de la «Metropolitankonferenz Zürich» veut faire en sorte que le développement de l’urbanisation s’oriente davantage vers les besoins effectifs des usagers. Pour ce faire, il est prévu de mettre sur pied une plate-forme open data des données spatiales.

27.03.2018

Au programme des prochaines manifestations de VLP-ASPAN en Suisse romande, figurent le séminaire «Les qualités de la densification», le 8 mai, à Renens, et le cours d’introduction à l’aménagement du territoire, spécialement destiné au canton du Jura, les 7-14-21 juin, à Delémont.

Séminaire «Les qualités de la densification», mardi 8 mai 2018, Salle de spectacles, Renens

26.03.2018

Les loyers en hausse dans les régions urbaines et périurbaines ont incité l’Association des locataires à lancer, en 2016, l’initiative «Davantage de logements abordables». Cette dernière entend «rebooster» la part de marché de la construction de logements abordables en baisse. Le Conseil fédéral a rejeté l’initiative. Il souhaite toutefois augmenter le fonds destiné à la construction de logements d’utilité publique par l’octroi d’un crédit-cadre de 250 millions de francs.

20.03.2018

Dans le sillon du Conseil des États, le Conseil national a décidé de limiter les obstacles pour les constructions hors zone à bâtir. Dans cette optique, il a accepté une motion de la Commission de l’aménagement du territoire (CEATE), visant à faciliter la réaffectation de mayens, mazots et granges sis hors de la zone à bâtir à des fins d’habitation. Il a toutefois modifié le texte de la motion. Or, selon la CEATE, cette modification va trop loin. C’est pourquoi, elle a rejeté sa propre motion.

19.03.2018

La société LerNetz AG a développé un support didactique basé sur Internet destiné aux écoles secondaires, consacré au thème «Territoire et paysages». Le site «Zeitspur.ch» - la trace du temps - embarque les écolières et les écoliers dans un voyage audiovisuel interactif. Il leur montre que planification et aménagement du territoire ne sont pas que des concepts bidimensionnels et abstraits, mais qu’ils ont une réelle influence sur la vie quotidienne de la population.

01.03.2018

Le futur réseau ferroviaire franco-suisse Léman Express reliera les cantons de Vaud et de Genève à la Région Auvergne-Rhône-Alpes, en France. Il s’agit du plus grand projet transfrontalier de transports en commun en Europe. La Suisse et la France ont inscrit leur vision commune quant à la gestion du périmètre concerné dans une lettre d’intention. Celle-ci a pour but de faciliter la collaboration transfrontalière.

27.02.2018

Depuis 2013, le programme pilote «Adaptation aux changements climatiques» soutient des projets d’adaptation modèles à l’échelle des cantons, des régions et des communes. Pour la seconde phase du programme (2018-2022), un appel à projets a été lancé. Les candidats intéressés sont invités à envoyer leur dossier d’ici le mois de mai à l’Office fédéral de l’environnement OFEV.

27.02.2018

Le Conseil fédéral a approuvé un accord avec l’Italie et adopté une révision de l’ordonnance sur les parcs. Ces deux objets posent les bases légales pour la création d’un nouveau parc national transfrontalier. En juin 2018, la population tessinoise se prononcera, dans le cadre d’une votation populaire, sur l’opportunité d’instaurer un tel parc au Tessin.

20.02.2018

Le Conseil fédéral voulait supprimer deux places d’atterrissage à l’usage des hélicoptères et limiter le nombre de ces dernières à 40 dans le Plan sectoriel de l’infrastructure aéronautique. Le tribunal administratif fédéral a annulé cette décision. Ce qui semble être un succès pour les milieux du transport par hélicoptère va avant tout dans le sens des associations environnementales et des opposants à l’héliski. Le tribunal parvient en effet à la conclusion que la Confédération ne peut pas sans autres limiter à 40 les places d’atterrissage dans son plan sectoriel.